RSS

  Home 

Inside Language | La langue en coulisse
<< Back | Archives  | Front Page | 
December 1, 2013

Batterie de tests de rendement

Le projet d’élaboration du test à enjeux élevés à partir des NCLC va bon train. L’été dernier, nous avons ajusté le contenu du test à partir des données de la pré-expérimentation et de la rétroaction de plusieurs intervenants, notamment les recommandations d’un comité d’experts et d’expertes en matière d’équité.

Cet automne, nous avons apporté les dernières améliorations au test et avons amorcé une expérimentation à plus grande échelle afin de déterminer de façon empirique, à l’aide de données statistiques, la validité et la fidélité du test. Durant cette expérimentation, nous recueillons également des données qualitatives à partir de la rétroaction de divers intervenants pour nous aider à améliorer, s’il y a lieu, le protocole d’administration du test, les mesures de sécurité, la notation du test et les processus qui assurent l’intégrité des données.

C’est dans ce cadre qu’on a fait passer cet automne les tests d’expression écrite et de compréhension de l’écrit à une centaine d’apprenants et d’apprenantes des niveaux 3 à 9 de la région d’Ottawa. Nous terminons en décembre l’administration du test en expression orale auprès d’une centaine d’apprenants et d’apprenantes de la même région. L’analyse des données va nous permettre de raffiner les processus liés aux séances de notation et de dégager les meilleures pratiques afin d'assurer le succès des prochaines étapes de validation en janvier 2014 à Ottawa et sur d’autres sites à travers le Canada.

<< Back