RSS

  Home 

Inside Language | La langue en coulisse
<< Back | Archives  | Front Page | 
December 1, 2013

Les NCLC et les communautÚs francophones en situation minoritaire

Le CNCLC élabore depuis 2006 des ressources basées sur les NCLC destinées aux intervenants du FLS à travers le Canada. Depuis quelques années, le CNCLC est de plus en plus attentif aux besoins, aux enjeux et aux réalités des communautés francophones en situation minoritaire (CFSM). Cela se traduit non seulement par une compréhension plus juste de la population immigrante dans ces communautés, mais aussi par une connaissance plus pointue des besoins des enseignants de FLS. En fait, voici quelques questions qui ont poussé notre réflexion : Qu’est-ce qui caractérise les enseignants de FLS qui oeuvrent auprès des fournisseurs de services linguistiques? Que savent-ils des NCLC? Quel est leur savoir pédagogique sur l’enseignement du FLS? Que connaissent-ils sur leurs apprenants immigrants adultes? Où enseignent-ils? Que connaissent-ils des enjeux des communautés francophones? Quelles sont les tâches authentiques d’apprentissage?

Le CNCLC se démarque ainsi par sa volonté d’élaborer des ressources qui tiennent compte des caractéristiques suivantes des enseignants et des apprenants de FLS:

  • Enseignants issus des pays de la Francophonie (p. ex. : Afrique francophone, Maghreb, France, Belgique, Suisse) et qui ne connaissent pas nécessairement la réalité des CFSM (histoire, culture, vocabulaire)
  • Enseignants dont le français est leur deuxième langue parlée et écrite
  • Enseignants qui connaissent peu ou pas les NCLC
  • Enseignants qui enseignent le français langue seconde selon des méthodes et pratiques traditionnelles
  • Enseignants qui ont peu ou pas de formation pédagogique préalable
  • Enseignants éparpillés en région (p. ex. : Chatham, London, Woodstock, Owen Sound, Burlington, Milton, Oakville) et qui n’ont pas accès à une communauté d’apprentissage
  • Apprenants issus de pays de la Francophonie inscrits dans les programmes de formation linguistique du gouvernement fédéral
  • Apprenants dont le français est leur troisième langue
  • Et bien d’autres enjeux

Bref, le CNCLC est fier de la qualité de ses réalisations et de ses liens tissés avec les différents intervenants des CFSM. Le CNCLC continue de collaborer avec ses bailleurs de fonds tout en se faisant un devoir de les sensibiliser aux enjeux et réalités des intervenants à qui les ressources des NCLC s’adressent.

<< Back